Sélectionner une page

L’usurpateur, un jeu d’alcool pas comme les autres…

Tous au King Arthur

Mardi Soir : vous décidez avec 3 amis de sortir dans Lyon, à la recherche d’un bar en mesure d’étancher votre soif. Votre établissement habituel étant fermé, vous vous aventurez dans un nouvel établissement Rue Mercière, qui vous semble prometteur : Le King Arthur. Vous poussez la double porte et pénétrez en ces lieux….
A l’intérieur, dans un décor chaleureux de Pub anglais, vous peinez à trouver une place tant il y a foule (eh oui, aujourd’hui c’est soir de match !). Après avoir commandé, vous apercevez un mystérieux inconnu, seul à une table de 6 places et lui demandez si vous pouvez prendre place.
L’homme, dont le visage est caché par un bob abaissé au niveau des yeux ainsi qu’une capuche de sweat par-dessus, acquiesce d’un signe de tête avant de préciser « à la seule condition d’aller au bout de mon jeu d’alcool : l’Usurpateur«  .
Vous avez déjà entendu parler de cet homme…. Chaque Mardi, il s’aventure dans un nouveau bar et présente un nouveau jeu de cartes à quiconque souhaite changer des traditionnelles Pyramides, Autoroutes…
Aventurier dans l’âme, vous acceptez le défi….

Règles du jeu de l’Usurpateur

Niveau de boisson :

YaPluKa jeu d'alcool soirée

Nombre de joueurs :

YaPluKa Usurpateur jeu de soirée
Mise en situation : Pour ce jeu Mensonges et Fourberies sont de mises. Une compétence clé pour gagner : savoir bluffer vos adversaires ! Vous l’aurez compris, ce jeu n’est pas fait pour les enfants de chœurs. Donc revêtez votre meilleure « Poker Face » et en avant !
L'Usurpateur jeu d'alcool Lyon en vogue

Règles :

Le jeu de carte est divisé en 2 tas :
  • Dans le tas 1 : regroupez les Valets, Dames, Rois et As.
  • Dans le tas 2 : toutes les autres cartes de 2 à 10.
Tous les joueurs reçoivent une carte du tas 1 qu’ils ne doivent montrer à personne.
 
Ensuite disposez 5 cartes du tas 1 faces cachées sur la table. Chacune des cartes à un pouvoir associé.
 
Dévoilez la première carte sur la table. Votre but est d’en usurper le pouvoir (à vos risques et périls). Pour se faire chaque joueur peut prétendre que la carte qu’il détient est la même que celle qui a été retournée sur la table.
 
Ex : la carte retournée sur la table est un Valet Rouge. Pour posséder son pouvoir il faudra donc prétendre que la carte dans votre main est également un Valet Rouge. (la valeur ET la couleur de la carte comptent, un Valet Noir n’est pas pareil qu’un Valet Rouge).
Si un joueur vous traite de menteur, 2 possibilités :
  • Soit vous avez la carte, la lui montrez et l’accusateur boit un demi cul-sec.
  • Soit vous ne l’avez pas et vous buvez un demi cul-sec.
Si vous avez pu prouver que vous aviez la même carte, ou que personne ne vous a traité de menteur, vous récupérez le pouvoir de la carte (pouvoirs ci-dessous). Faites l’action, puis dévoilez la prochaine carte. Enfin, si personne n’a prétendu avoir la carte, une nouvelle carte est retournée.
 
Dès lors qu’une nouvelle carte est dévoilée, il n’est plus possible d’accuser le prétendant de la carte précédente de menteur.

Pouvoirs des différentes cartes

  • As rouge : le détenteur demande à 2 joueurs de piocher une carte du tas 2. Ces derniers devront boire la valeur de la carte tirée en gorgées (si l’un tire un 7, il boira 7 gorgées).
  • As noir : le détenteur invente un défi et le perdant de ce défi tire une carte du tas 2. Il en boit la valeur en gorgées. (exemple : j’ai déjà, je n’ai jamais – Dans ma valise…)
  • Roi rouge : le détenteur choisira quand bon lui semble entre annuler les gorgées d’un joueur, ou les doubler. Interdiction de s’annuler ses propres gorgées.
  • Roi noir : le détenteur devient maitre du regard : les 3 prochains joueurs qui croiseront son regard piocheront une carte et en boiront la valeur.
  • Dame rouge : Si le joueur est contraint de tirer une carte du tas 2, il peut choisir (après avoir tiré) de donner les gorgées qu’il aurait dû boire à quelqu’un d’autre que lui.
  • Dame noire : le détenteur de cette carte choisit un bouffon. Le malheureux boira à chaque fois que le détenteur doit également boire.
  • Valet rouge : le détenteur pourra choisir de tirer une deuxième carte perso dans le tas 1. Cette dernière viendra s’additionner à la carte qu’il détient déjà jusqu’à la fin de la partie.
  • Valet noir : le détenteur devient maitre de la question. Les 3 prochains joueurs qui répondront à une question du détenteur du pouvoir, devront tirer une carte dans le tas 2 et en boire la valeur
P.S. : Il s’agit de la version « YaPluKa » du jeu de l’usurpateur. Ceci peut expliquer que les règles diffèrent de celles dont les connaisseurs ont l’habitude.